L’Aboriginal Youth Mentorship Program (AYMP), qui a connu un franc succès, sera bientôt offert à Toronto

 


Quand on discute avec d’anciens participants de l’Aboriginal Youth Mentoring Program [programme de mentorat pour les jeunes Autochtones] (AYMP), deux thèmes reviennent souvent : l’inclusion et l’autonomisation. Après plusieurs années de travail auprès de jeunes et de leaders autochtones à Winnipeg et dans le nord du Manitoba, cette approche fondée sur la résilience visant à prévenir le diabète de type 2 a été mise au point conjointement avec des scientifiques de l’Université du Manitoba et des partenaires autochtones. L’initiative était dirigée par Jon McGavock, Ph. D. Ce programme offert après l’école propose des activités physiques, des collations santé, des jeux et des activités éducatives et de leadership aux élèves d’âge scolaire. Offert par des adolescents autochtones pour les enfants autochtones de leur collectivité, ce programme vise à renforcer les capacités de ses participants et à bâtir des communautés saines et inclusives. L’AYMP est guidé par la roue de médecine autochtone, une conception de la santé appelée « Cercle du courage » qui a été adoptée par le chercheur autochtone Martin Brokenleg, Ph. D., et qui regroupe quatre aspects : l’appartenance, l’indépendance, la maîtrise et la générosité.

S’appuyant sur la réussite de ce projet, Action diabète Canada, en partenariat avec Diabète Canada et la Société Financière Manuvie, reproduira le programme, qu’il offrira à la First Nations School of Toronto située au centre-ville de la métropole canadienne. Il s’inscrit dans la mission d’Action diabète Canada et de l’AYMP de reproduire cette initiative couronnée de succès et de la faire connaître à l’ensemble des communautés autochtones et des Premières Nations. Nous le savons, le diabète dans les populations autochtones représente une importante préoccupation pour la santé et une priorité pour nos gouvernements et nos systèmes de soins de santé. Ce qui est unique, et qui a connu un succès énorme, c’est l’approche du mentorat axé sur la relation de l’AYMP, qui vise à encourager l’adoption d’un mode de vie sain chez les jeunes pour prévenir cette maladie chronique.