Action diabète Canada en action lors du congrès professionnel de Diabète Canada

By admin - décembre 7, 2017 9:45

Action diabète Canada a donné le coup d’envoi au congrès de Diabète Canada à Edmonton, en Alberta, en animant l’une des séances de formation préconférence sur la recherche axée sur le patient. Vingt-six personnes ont pris part à la formation, dont la vaste majorité étaient des stagiaires et des chercheurs en début de carrière. Les participants regroupaient également quelques chercheurs de renommée, dont le Dr Ron Sigal, professeur de sciences de la santé communautaire à l’Université de Calgary. De façon générale, les commentaires étaient positifs : les patients et les chercheurs ont eu des interactions significatives et ont développé une compréhension mutuelle de l’importance de la participation des patients à l’élaboration et à la mise en œuvre des plans de recherche. La journée suivante, notre groupe de travail sur la formation et le mentorat a tenu un autre événement à l’intention des stagiaires, durant lequel des chercheurs d’Action diabète Canada ont présenté leurs travaux de recherche axée sur le patient aux participants. Parmi les présentateurs se trouvaient le Dr André Carpentier (groupe de travail sur la formation et le mentorat), Jon McGavock, Ph. D., (groupe de travail sur la santé des peuples autochtones) et la Dre Amy Hoang-Kim (Women’s Xchange, groupe de travail sur le sexe et le genre). Environ 21 personnes, dont la plupart étaient des stagiaires, ont participé à cette séance. Jovita Sundaramoorthy, vice-présidente, recherche et éducation, et Jan Hux, conseillère scientifique principale chez Diabète Canada, ont également pris part à l’événement à titre d’invitées spéciales. Cette séance a été très bien accueillie; la rétroaction positive reçue faisait l’éloge des interactions avec les patients et des ateliers de rédaction de demandes de subvention.

À l’occasion de la dernière journée du congrès professionnel de Diabète Canada, Action diabète Canada a tenu avec fierté une séance sur les intérêts autochtones intitulée « Integrated Care Models – Balancing Western and Indigenous Approached to Wellness for Persons Living with Diabetes » [Modèles de soins intégrés : trouver le juste milieu entre les approches occidentales et autochtones en matière de mieux-être pour les personnes atteintes du diabète]. Les présentateurs comprenaient : Ameila Tekwatonti McGregor, aînée et conseillère communautaire auprès du Projet de prévention du diabète dans les écoles de Kahnawake, Roslynn Baird et Amanda Lipinski de l’Indigenous Diabetes Health Circle ainsi que Melissa Stevenson et John Laforme d’Anishnawbe Health Toronto. Les conférenciers ont raconté en détail le parcours de ces organisations autochtones ainsi que leur expérience personnelle en lien avec la participation de leur communauté. Ces groupes ont en commun la mission d’améliorer la santé et le bien-être de l’âme, de l’esprit, du corps et du cœur des peuples autochtones en offrant des services de guérison traditionnelle dans le contexte d’un modèle de soins de santé intégré. Leurs approches ont été bien adoptées dans leurs communautés, car elles sont fondées sur les relations et la compréhension des principes et des croyances autochtones. Un merci tout particulier à Jon McGavock, Ph. D., et à Pusha Sadi, qui ont coordonné et modéré cet événement.

Notre équipe d’informatique de la santé a elle aussi participé activement au congrès. Helena Medeiros et Shivani Goyal y ont en effet présenté une affiche sur la validité du concept de répertoire du diabète et sur l’application mobile d’auto-prise en charge du diabète bant, respectivement.

Finalement, nous tenons à souligner les efforts exceptionnels déployés par le Dr Bruce Perkins, coresponsable du groupe de travail sur les essais cliniques et les nouveaux traitements, qui a coprésidé le congrès de Diabète Canada. Nous sommes impatients à l’idée de participer à l’événement de l’année prochaine, qui se tiendra à Halifax, en Nouvelle-Écosse