Eva Grünfeld

Diplômes, titre / poste:
Giblon Professeur et vice-président (Recherche)
Département de médecine familiale et communautaire
Université de Toronto
Clinicien-chercheur
Institut ontarien de recherche sur le cancer

Description :

Le Dr Grunfeld est médecin-chercheur et directeur du Réseau de recherche sur l'application des connaissances, Programme de recherche sur les services de santé, à l'Institut ontarien de recherche sur le cancer. À l'Université de Toronto, le Dr Grunfeld occupe le poste de professeur Giblon et vice-président (Recherche) au Département de médecine familiale et communautaire; professeur à l'Institut des politiques, de la gestion et de l'évaluation de la santé; et professeur à l'École de santé publique Dalla Lana. Elle occupe également le poste de présidente de l'Institut de recherche sur le cancer, Conseil consultatif de l'Institut, aux Instituts de recherche en santé du Canada. Le Dr Grunfeld est un chef de file dans la recherche sur les services et les résultats en santé liés au cancer. Ses recherches portent sur l'évaluation et l'application des connaissances sur les services de santé liés au cancer, couvrant tout l'éventail des activités de lutte contre le cancer. Elle est reconnue internationalement pour ses recherches sur la survie au cancer, l'intégration des soins et les résultats du cancer. Grunfeld utilise une approche à méthodes mixtes comprenant des essais contrôlés randomisés (ECR), des recherches qualitatives et des résultats. L'application des connaissances fait partie intégrante de toutes ses activités de recherche. Elle a mené plusieurs ECR multicentriques sur la survie au cancer qui ont influencé les directives et les politiques de pratique clinique à l'échelle internationale. Grunfeld détient de nombreuses subventions d'examen par les pairs à titre de chercheur principal et a siégé à de nombreux comités pour promouvoir les objectifs de la lutte contre le cancer au Canada et à l'étranger. Elle a obtenu son diplôme de médecine de l'Université McMaster et son doctorat en épidémiologie du cancer de l'Université d'Oxford.

Restez à jour avec des nouvelles et des événements