Réduire la complication du pied diabétique grâce à une intervention multidisciplinaire basée sur un podologue: un essai clinique randomisé

Récemment, Diabète Canada a publié des statistiques stupéfiantes sur le taux d'amputation pour les personnes atteintes d'ulcères du pied diabétique, une complication majeure et redoutée du diabète. L'Ontario a déclaré l'un des pires résultats parmi les provinces du Canada, avec un taux d'amputation des membres inférieurs estimé à un toutes les quatre heures. Bien que les taux d'infractions myocardiques et d'AVC chez les personnes atteintes de diabète aient diminué en Ontario au cours de la dernière décennie, la prévalence des ulcères du pied diabétique entraînant des amputations des membres inférieurs a augmenté en Ontario au cours de la même période. Le bilan humain et financier de cette condition est exceptionnel. Selon la Fédération internationale du diabète, les personnes atteintes de diabète sont 15 à 40 fois plus susceptibles de nécessiter une amputation des membres inférieurs par rapport à la population générale. Environ 85% des amputations sont précédées par le développement d'un ulcère neuropathique du pied avec un risque à vie d'ulcération du pied chez les personnes atteintes de diabète de 15 à 25%. Après l'amputation, le taux de mortalité à 5 ans est de 50% (ref)

Récemment, dans le cadre de notre programme de recherche sur les soins des pieds et la prévention des amputations, cette équipe a réussi à obtenir du financement pour son programme dirigé par la podologie afin de réduire les amputations chez les patients atteints de diabète et d'insuffisance rénale chronique dans le cadre du concours de subventions de fonctionnement des IRSC pour les essais cliniques innovants SPOR avec Action diabète Canada. en tant que partenaire financier. Cette subvention pluriannuelle adoptera une approche alternative, en utilisant l'expertise des podologues, pour gérer et prévenir ce résultat dévastateur pour les ulcères du pied diabétique. Les podologues sont des spécialistes des soins des pieds et ont un champ de pratique qui comprend l'évaluation, le diagnostic et le traitement des troubles des membres inférieurs et des pieds. L'intervention des podologues, lorsqu'elle est engagée au bon moment, s'est avérée réduire les cas d'amputations des membres inférieurs liées aux ulcères du pied diabétique. Dans l'étude multicentrique proposée (Ontario, Manitoba et Alberta), les Drs. Subodh Verma et Mohammed Al-Omran et leur équipe proposent une approche dirigée par la podologie qui mettra l'accent sur le traitement précoce des ulcères du pied et la prévention des rechutes chez les diabétiques en dialyse. Les personnes atteintes de diabète et d'insuffisance rénale sont parmi les plus vulnérables au développement d'un ulcère du pied. Cette étude mesurera l'impact de cette stratégie sur la qualité de vie des personnes touchées, le taux d'amputation des membres inférieurs et d'hospitalisation connexe et la réadmission à l'hôpital. Si elle est couronnée de succès, cette étude a le potentiel de démontrer un plan de traitement rentable et axé sur le patient qui améliorera la gestion des ulcères du pied diabétique dans le système de santé canadien.

Pour en savoir plus sur ce prix, visitez ici

Graphique pour décrire la conception de l'étude pour l'intervention multidisciplinaire basée sur un podologue: un essai clinique randomisé


Restez à jour avec des nouvelles et des événements