Programme d’application des connaissances – Apprendre des patients partenaires francophones et immigrants

Back row (left to right): Élaine Brière, Danielle Bérubé, Monia Rekik, Sylvie-Marianne Rhugenda, Nadia Tabiou, Danièle Remy, Jaime Borja, Joyce Dogba, Catherine Bach, André Gaudreau

Front row (left to right): Amédé Gogovor, Lahssen Abbassi, Lise Poisblaud, Annie Barbeau, Olivia Drescher, Daniel Guay

Le cercle des patients francophones et immigrants a invité les chercheurs du Programme de recherche sur l’application des connaissances à une séance de travail interactive lors de sa dernière réunion le 2 février à Québec.  L’après-midi a été consacré à la formulation de commentaires sur les projets suivants en cours :

  • Analyse du réseau d’Action diabète Canada et incidence de la mobilisation des patients partenaires
  • Dépression et prise en charge des soins aux diabétiques (étude actuelle dirigée par la Dre France Légaré)
  • Mise à l’échelle au Québec de l’Unité de recherche sur le vieillissement, la communauté et la santé du Programme de partenariats communautaires (URVC-PPC)

Sous la direction des médecins Maureen Markle-Reid, Ruta Valaitis et Jenny Ploeg – coresponsables du programme sur le vieillissement, la communauté et la santé de la population d’Action diabète Canada – l’URVC-PPC élargira son intervention fructueuse axée sur la promotion du vieillissement optimal à domicile en améliorant la gestion du diabète chez les adultes plus âgés atteints de maladies chroniques multiples. Grâce à des fonds supplémentaires obtenus à partir d’une subvention au programme du Réseau sur les innovations en soins de santé de première ligne et intégrés (ISSPLI) de la Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP) des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), cette intervention sera étendue à d’autres sites dans trois provinces, soit l’Ontario, l’Île-du-Prince-Édouard et le Québec. Les membres de notre cercle des patients francophones et immigrants ont été invités à mener des consultations sur les méthodes proposées de prestation du programme et à fournir une rétroaction sur la personnalisation pour les sites québécois qui participent à cette étude.

 

L’atelier a été très utile pour toutes les personnes concernées et a fourni des observations instructives pour enrichir l’approche à l’égard de ces projets.  Nous encourageons nos programmes de recherche à continuer de mobiliser notre cercle de patients francophones et immigrants, car ils sont très disposés à faire part de leurs perspectives et connaissances uniques.


Stay updated with News and Events