Innovations liées au diabète de type 1

Objectifs

Communiquer avec les personnes atteintes du diabète de type 1 pour établir des priorités de recherche qui répondent à leurs préoccupations en matière de santé

Communiquer avec les personnes atteintes du diabète de type 1 pour concevoir une plateforme axée sur l’engagement des patients et un répertoire du diabète de type 1 qui favoriseront le soutien par les pairs et la recherche clinique

Communiquer avec les personnes atteintes du diabète de type 1 pour établir des priorités de recherche qui répondent à leurs préoccupations en matière de santé

Les responsables du programme axé sur les objectifs en lien avec les innovations sur le diabète de type 1 réalisent présentement six essais cliniques en collaboration avec une équipe formée de 13 chercheurs principaux et chercheurs associés de trois provinces (Ontario, Québec et Manitoba). Leur objectif : explorer des traitements novateurs contre le diabète de type 1 visant à améliorer la vie des personnes touchées. Les coresponsables du programme sont les Drs Bruce Perkins (Université de Toronto) et Peter Senior (Université de l’Alberta). Les projets que nous appuyons comprennent des études de recherche axées sur le patient qui visent à évaluer de nouveaux traitements associés à la neuropathie diabétique, au pancréas artificiel, aux adjuvants et aux immunothérapies.

Cette année, l’équipe du programme de recherche sur les innovations liées au diabète de type 1 a pu participer au tout premier concours de subventions de fonctionnement pluriannuelles pour les essais cliniques novateurs des IRSC et de la SRAP, avec du financement de contrepartie de la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile (FRDJ). Ce concours était non seulement axé sur la mise au point d’essais cliniques novateurs ayant pour but d’alléger le fardeau engendré par la prise en charge continue des patients atteints du diabète de type 1, mais également sur l’engagement des patients au moment de concevoir ces essais afin d’obtenir des résultats accessibles, gérables et directement applicables à leurs préoccupations en matière de santé. Parmi les huit groupes de recherche dont la demande a été retenue, trois ont obtenu du financement. Ils recevront chacun un montant allant jusqu’à 3 000 000 $ sur une période de quatre ans.

Les chercheurs associés d’Action diabète Canada, les Drs Gillian Booth et Rémi Rhabasa-Lhoret, comptaient parmi les bénéficiaires, tout comme le Dr Farid Mahmud de Can-SOLVE CKD (le Réseau de la SRAP sur la maladie rénale chronique). Voici une brève description de chacune des études.

Communiquer avec les personnes atteintes du diabète de type 1 pour concevoir une plateforme axée sur l’engagement des patients et un répertoire du diabète de type 1 qui favoriseront le soutien par les pairs et la recherche clinique.

L’importance de la participation des patients et du public à la conception des questions de recherche est de plus en plus reconnue dans le monde entier. En effet, la participation des patients partenaires à la définition des priorités de recherche permet de renforcer la production et l’adoption de nouvelles données probantes qui répondent aux besoins de la collectivité, tout en réduisant le gaspillage des ressources. L’équipe du programme sur les innovations liées au diabète de type 1 collabore avec des patients atteints de cette affection à bien des niveaux pour orienter la planification du projet de manière à atteindre des résultats qui répondent leurs préoccupations sociales et sanitaires. En plus d’avoir tiré de nombreux enseignements de cette expérience, nous avons constaté une lacune concernant l’établissement d’un lien entre les patients atteints du diabète de type 1, les professionnels de la santé et les chercheurs, qui souhaitent dialoguer avec leurs pairs et entre eux. Afin de combler cette lacune, nous procédons à la mise au point d’un répertoire du diabète de type 1 qui aura comme principal objectif de représenter la communauté axée sur l’autonomie et l’engagement des patients, tout en favorisant la recherche clinique au Canada. Par ailleurs, nous mettrons sur pied une plateforme de consentement numérique et une infrastructure numérique qui permettront de communiquer avec cette communauté virtuelle. Grâce à ces outils, les patients atteints du diabète de type 1 pourront s’inscrire et avoir accès à un environnement sécurisé pour donner leurs avis ou raconter leurs histoires, tout en sachant que l’utilisation des données qu’ils déclarent contribue à répondre à leurs besoins et à faire progresser les avancées scientifiques liées à leur affection. Nous faisons appel aux patients partenaires d’Action diabète Canada et au T1D Think Tank pour qu’ils nous aident à mettre au point un outil à la fois utile et inspirant pour les patients atteints du diabète de type 1. Cette collaboration nous aide à tirer des enseignements à partir des récits des patients et à comprendre leurs expériences individuelles et collectives en matière de soins de santé et de qualité de vie. Vous trouverez ci-dessous un graphique tiré de notre plus récente séance de collaboration (Insight Session en anglais).

Vous trouverez de plus amples renseignements sur ces études ici :

Summary graphic for the Diabetes Action Canada and The T1D ThinkTank Collaborative Insight Session.

Graphic created by Erica Bota from Think Link


Restez à jour avec les nouvelles et les événements